Le programme Municipales 2008 Perspectives Comité de Soutien Forum Bernard DAVID
Politique Economie
Emploi
Environnement
Urbanisme
Sécurité Enfance
Jeunesse
Action
sociale
Chronique du
bel âge
Sport
Associations
Culture
Loisirs
Bernard DAVID, 58 ans, Chef d'Entreprises, Conseiller municipal et CANDIDAT aux élections municipales de 2008.
Le programme
Consultez le programme
36 opinions déposées
Je vote Bernard DAVID
Ils viennent de rejoindre le comité de soutien :
Voir les 627 membres
Le forum d'InfoPlus
Entrez et discutez dans le forum de Mandelieu-La Napoule. Actuellement, il y a 1242 sujets dans le forum !
Bernard DAVID répond
Réponse dans le forum
Re: Re: Re: Re: Re: Plainte vs plainte
Réponse dans le forum
RIPOSTE !!!
Réponse dans le forum
Re: Re: Plainte vs plainte
11/02/2008 - 18h53
Réponse dans le forum
EGLISE NOTRE DAME DES MIMOSAS
11/02/2008 - 18h45
Réponse dans le forum
RETOUR EN ARRIERE
11/02/2008 - 18h39
Réponse dans le forum
extension du port de la napoule
06/02/2008 - 14h52
Réponse dans le forum
EXPLICATIONS DEMANDEES
05/02/2008 - 17h06
Toutes les réponses
Les nouveautés d'InfoPlus
Politique
Le groupe Bernard DAVID "Ensemble pour Mandelieu-La Napoule" est muselé
23/05/2008 - 11h58
Politique
Henri Leroy évincé de la présidence du syndicat de la Siagne
22/05/2008 - 18h26
Environnement / Urbanisme
Les grandes surfaces se multiplient dans les A.M.
22/05/2008 - 17h32
Politique
Mandelieu : la guerre du temps
15/05/2008 - 10h13
Environnement / Urbanisme
Station d'épuration : Henri Leroy au tapis
13/05/2008 - 16h44
Les services d'InfoPlus
Les sondages d'InfoPlus
Construisons notre avenir ensemble. Apportez vos suggestions aux sondages.
La revue de Presse
Pour se souvenir d'hier, comprendre aujourd'hui et éclairer demain.
L'actualité de Mandelieu-La Napoule
Découvrez toute la vie de Mandelieu-La Napoule. Réagissez et donnez votre opinion.
Samedi 25 octobre 2014
Sécurité - L'autre mal de la commune : les inondations
Envoyez cet article - Imprimez cet article
L'autre mal de la commune : les inondations [17/10/2007 10h40]
Incendies : rien ou presque n'a été fait et nous venons de payer l'addition.
Inondations : rien ou presque non plus n'a été fait et nous avons vu ce que cela a donné le 3 décembre 2006.
Les chaussées ont été parfois noyées sous 1 mètre d'eau dans les quartiers Riou-Argentière et Théoulière.

Le maire sortant ne peut pas dire qu'il ne savait pas. Il y avait eu le précédent du 25 décembre 2001. Avenue de Cannes, la Napoule, Cottage, Théoulière, Palmiers, tout avait été inondé.

A cette époque là, il était déjà au pouvoir depuis 6 ans mais tout était bien sûr de la faute de l'ancienne municipalité. Qu'avait il fait, lui ? Rien. Qu'a-t-il fait après ? Toujours rien.

Mieux : le jour des inondations, le 25

La ville inondée une fois de plus
décembre 2001 donc, il était au ski. Il y est resté. Et tant pis pour l'organisation des secours, tant pis pour la détresse des habitants.

Sur place il y a eu tout de même le premier adjoint, Jean Marche. Lui a vu, a interrogé les services techniques municipaux, a relu des études et le 8 janvier 2002 il déclarait à Nice Matin : « Nous savons ce qu'il faut faire. Nous savons où le faire. Et surtout nous savons combien cela coûtera : 100 millions de francs. »

Mais il ajoutait : « Où allons nous trouver cet argent ? On ne peut pas augmenter de façon considérable les impôts. »

Quelques mois après la municipalité Leroy a augmenté les impôts de 12 % mais elle n'en a pas moins continué à ne rien faire pour nous protéger des inondations.

Où trouver cet argent ? Nous le savons. Et sans augmenter les impôts.

100 millions de francs demandés à l'époque par M. Marche, cela fait à peu près 15 millions d'euros.

C'est exactement la somme que le maire sortant va consacrer à l'agrandissement de la salle Europa et au transfert du jeu de boules.

Voilà où pourrait se trouver cet argent.
En savoir +
Les articles parus dans la presse
- 6,8 M€ contre les incendies et les innondations - Nice Matin du 21/12/2006
- Grenadines : le hameau fermé, douze familles relogées - Nice Matin du 05/12/2006
- Plusieurs quartiers inondés à Mandelieu - Nice Matin du 04/12/2006
- Intempéries : la Côte sous des torrents de pierres et de boue - Nice Matin du 04/12/2006
- L'Argentière inondée et des bateaux endommagés au Riou - Nice Matin du 04/12/2006
- Siagne : « Qu'a-t-on fait sinon bâtir ? » - Nice Matin du 21/01/2003
- Innondations : L'une de nos principales préocupation depuis 1995 - Nice Matin du 15/01/2001
- Les Palmiers... c'est Venise ! - Nice Matin du 15/01/2001
- Innondations : Déjà en 2001
Les documents : courriers, présentations, prospectus...
- Qualiville : A vous de juger ! [01/10/2007]
Les photos
- Le bassin de rétention de la théoulière n'a pas été efficace
- La Napoule - Boulevard du Bon Puit
- Port du Riou... du déjà vu en 2001 !
- Parking de la Maison de l'Emploi
- Port du Riou
- Venise à La Napoule
L'opinion des internautes
1 à 6 sur 6 opinions
chasseauxripoux
12/12/2007 - 02h16
aux réglements de comptes entre partis politiques :droite/gauche et juridique/administratif où chacun doit obéir à son chef politique ! Il est grave de constater que l’affaire de la Batterie des Maures a été autorisée par l’ex Sous Préfet de GRASSE et que le nouveau Préfet a détruit !... L’un et l’autre aux frais des Contribuables afin d’assouvir les réglements de comptes !
Affaire PELLERIN avec à la tête Mme ESTABES de la DDE, là aussi, destruction importante, payée par le contribuable !
C’est très facile d’être généreux avec l’argent des autres !! Comme je l’ai écrit par LR/AR au Président SEBILLEAU du TGI/GRASSE, intitulé : La générosité n’est pas de donner beaucoup de ce qui est aux autres, mais un peu de ce qui est à soi !.
J’ai toujours mes 13.000 M2 de terrain au Marco-Polo (MANDELIEU) avec mes 250 m de berges où étaient amarrés 100 bateaux, berges détruites par la municipalité et une 2ème fois payée à M. TARDIEU par les 11 copropriétés du Marco-Polo, du fait que la Mairie avait promis de donner aux 510 Copropriétaires mes 5.050 M2 de terrain lorsque la procédure serait terminée !. En plus, de cette dépense, j’ai coûté : 3.000 F par jour, à la sécu, pour internement arbitraire (3 fois 2 mois pendant 6 mois) cette méthode est la seule possible lorsqu’il n’y a pas de procédures régulières.
Le problème est qu’il y a eu seulement le référé du Président SEBILLEAU, lequel n’a pas autorité de la chose jugée, la situation, à ce jour, est la même qu’en 1980 !. J’ai perdu 50.000 F par mois de revenu sur lequel je payais 50% d’impôts, j’ai perdu l’aménagement de mes berges qui avait été autorisé par les autorités de tutelles qui sont : DDE/NICE (autorisation écrite de M. BAILLE agent assermenté) et DDAF/NICE qui est le gestionnaire des rivières non domaniales, non cadastrées qui appartiennent aux riverains.
Le combat continue et nous reverrons le problème aux prochaînes élections pour une réalisation, 1er emploi, 1er domicile.
Bonne réception. Michel BRUN
Un message, un commentaire ?
Titre
Lien hypertexte (optionnel)
(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)
chasseauxripoux
19/10/2007 - 20h51

Commentaire écrit le jeudi 18 octobre 2007 à 18:33:23 (lien)
MBRUN - http://perso.orange.frportmichelbrun/
vendredi 11 août 2006
contribuable!
C’est très facile d’être généreux avec l’argent des autres !! Comme je l’ai écrit par LR/AR au Président SEBILLEAU du TGI/GRASSE, intitulé : La générosité n’est pas de donner beaucoup de ce qui est aux autres, mais un peu de ce qui est à soi !.
J’ai toujours mes 13.000 M2 de terrain au Marco-Polo (MANDELIEU) avec mes 250 m de berges où étaient amarrés 100 bateaux, berges détruites par la municipalité et une 2ème fois payée à M. TARDIEU par les 11 copropriétés du Marco-Polo, du fait que la Mairie avait promis de donner aux 510 Copropriétaires mes 5.050 M2 de terrain lorsque la procédure serait terminée !. En plus, de cette dépense, j’ai coûté : 3.000 F par jour, à la sécu, pour internement arbitraire (3 fois 2 mois pendant 6 mois) cette méthode est la seule possible lorsqu’il n’y a pas de procédures régulières.
Le problème est qu’il y a eu seulement le référé du Président SEBILLEAU, lequel n’a pas autorité de la chose jugée, la situation, à ce jour, est la même qu’en 1980 !. J’ai perdu 50.000 F par mois de revenu sur lequel je payais 50% d’impôts, j’ai perdu l’aménagement de mes berges qui avait été autorisé par les autorités de tutelles qui sont : DDE/NICE (autorisation écrite de M. BAILLE agent assermenté) et DDAF/NICE qui est le gestionnaire des rivières non domaniales, non cadastrées qui appartiennent aux riverains.
Le combat continue et nous reverrons le problème aux prochaînes élections pour une réalisation, 1er emploi, 1er domicile. Pour plus de détails vous pouvez consulter portmichelbrun/
Bonne réception.
chasseauxripoux
19/10/2007 - 19h20
Je ne suis pas victime des inondations mais de la Mairie qui prend ses désirs pour réalité ! Ce n'est pas le port Michel BRUN qui est sur le canal mais le canal qui passe sur mon lot 803 où étaient amarrés environ 50 bateaux et autant sur le lot 801 et parcelle AN 41. Que M. PAUTESTA, constructeur, avait acheté, après le sinistre de 72 à un conseiller municipal (famille BELLOCO) pour repousser l'ex Siagne privée aux riverains et non cadastrée. Le dernier exploit de M.LEROY Maire de MANDELIEU a été de me faire interner 2 mois suite au rapport du psy J.J BENICHOU (NICE) qui prétendait que j'avais besoin de soins car j'étais un idéaliste passionné !! La réalité était, pour que je ne puisse pas m'opposer au passage, sur ma propriété privée, de leur conduite d'eaux pluviales (1 mètre de diamètre) pour évacuer les eaux de leur station de relevage du Cottage. D'après M. LEROY, il aurait versé l'indemnité au syndic de copropriété, POUR QUI ? POUR QUOI ? ET COMMENT SE FAIT-IL QUE CETTE SERVITUDE NE SOIT PAS PUBLIEE AUX HYPOTHEQUES de GRASSE ? MORALITE, CETTE SERVITUDE N'EXISTE PAS ET JE PEUX UTILISER MON TERRAIN COMME JE L'ENTENDS. Michel BRUN (Action-MANDELIEU)
Anonyme
17/10/2007 - 15h48
Reprenons mon idée développée dans ce forum concernant une statut pour notre Maire sortant (et bientôt sorti)
En affinant cette idée je pense avoir une idée de l'endroit où on pourrait la mettre, sous un pont comme au pont de l'Alma à Paris
Comme ça nous aussi on aura notre zouave!
Une petite nuance tout de même, le notre sera pris au sens péjoratif
Anonyme
17/10/2007 - 11h22
Je ne pense pas que cette fois ci le Maire sortant (et bientôt sorti) pourra encore accuser L.Moreau
Il faudra bien qu'un jour il rende des comptes sur son laxisme dramatique
Le pire dans ce genre de situation de catastrophe, est que ce laisser-faire peut avoir des conséquences dramatiques
Après il sera facile de dire "j'ai fais ci, j'ai fais ça" et d'occulter le retard accumulé
Cette épée de Damoclés au-dessus de nous est intolérable!
angele
17/10/2007 - 11h10
moi je dirais plutot qualite catastrophe
merci mr leroy vivement mars 2008 que vous preniez votre retraite
Plan du site - Contact - Conditions - © Copyright InfoPlus-Mandelieu.com - Tous droits réservés